Landiras
 
Nombre d'habitants : 1700

C'est au coeur du département de la Gironde, que la commune rassemble ses hameaux. Eloignée de la métropole bordelaise de 36 kilomètres seulement, d'un accès aisé, elle offre aux vacanciers, dans le calme, la douceur de vivre.

Grâce à sa situation géographique, elle bénéficie d'un climat aussi doux que sain. Niché dans un cadre vallonné et verdoyant, entouré de forêts aux essences variées, Landiras devient pendant les week-ends un lieu de villégiature.

Depuis le début du siècle, l'exploitation des forêts constitue l'une des sources essentielles de la prospérité de la commune. Par des replantations rapides et bien conduites, les sylviculteurs ont su garder à l'environnement naturel son charmes un peu « sauvage » et toute sa puissance d'évocation.

L'apiculture, grâce à la fleur d'acacia, ou à celle de la bruyère, offre un miel particulièrement recherché des gourmets.

Mais Landiras est, et restera un haut lieu de la viticulture girondine. Ses vignobles produisent des vins rouges ou blancs de qualité doux au palais, mais robustes de corps.

Landiras au pied du château de Montferrand est un exemple typique des villages girondins, un raccourci de la vie économique et sociale du Bordelais. Ses rues, ses maisons offrent au promeneur, le vrai plaisir de découvrir un authentique art de vivre.

Témoin de sa splendeur médiévale, son église romane du XIIe siècle, par la pureté de son chevet ravira les connaisseurs.

C'est en 1973 qu'eurent lieu dans la commune de Dippach les cérémonies du jumelage avec Landiras. Une fois les liens d'amitié ainsi noués et officialisés, tout le monde s'engagea à répéter ses manifestations d'entente et de cordialité, d'année en année, alternativement en France, et au Grand-Duché et c'est ainsi qu'en 2003 les deux communes ont eu l'occasion de célébrer le 30ième anniversaire de la signature de cet événement.

© Administration Communale de Dippach