15/06/2022

Les prairies riches en espèces au “Fluessgaarden” à Dippach

Les prairies et les pâturages sont des surfaces agricoles importantes qui servent à la production de fourrage de base comme le foin. Les surfaces de fauche et de pâturage riches en espèces sont des habitats qui doivent être protégés pour la sauvegarde des espèces rares. Elles remplissent des fonctions écologiques importantes, comme la protection des sols, du climat et de la nappe phréatique et sont d’un intérêt majeur pour l’être humain et la nature. Malgré le renforcement des mesures législatives nationales de protection des biotopes ouverts, nous enregistrons de fortes pertes de prairies maigres riches en espèces. Ces pertes sont dues à l’augmentation de la fertilisation, aux coupes multiples et au retournement des prairies. 

Les prairies maigres de fauche protégées à l’échelle européenne, ainsi que les prairies humides se trouvent sur les sols argileux lourds du Lias présents dans les communes membres du SICONA Sud-Ouest. C’est le cas du lieu-dit “Fluessgaarden” dans la commune de Dippach, qui est constitué de grandes prairies de fauche reliées entre-elles et riches en espèces. Dans le cadre du projet européen LIFE, la commune de Dippach, en collaboration avec SICONA et le Ministère de l’Environnement, a beaucoup investi au cours des dernières décennies dans la conservation et l’optimisation de ces précieuses prairies par l’achat de surfaces et des mesures de renaturalisation. 

La protection de la nature à travers l’exploitation 

La majeure partie des prairies multicolores du “Fluessgaarden” continue à être exploitée de manière extensive par des agriculteurs qui les utilisent comme prairies à une ou deux coupes tout en renonçant aux engrais et aux pesticides. Dans le cadre des programmes nationaux de biodiversité, les agriculteurs reçoivent une compensation financière pour le respect des critères d’exploitation durable. 

La stratégie nationale pour la conservation des prairies riches en espèces, adoptée en 2020 par le Ministère de l’Environnement, regroupe une multitude de pistes d’action concrètes pour la conservation à long terme et la création de nouveaux habitats de prairies menacés. Les institutions actives dans la protection de la nature et dans le secteur agricole au Luxembourg, ensemble avec d’autres acteurs, s’engagent pour mettre en oeuvre la stratégie des prairies d’ici 2030. 

Retour